top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Acheter un immeuble de rapport en SCI : avantages et inconvénients

Dernière mise à jour : 8 juin 2023


Avantages et inconvénients à acheter un immeuble de rapport en SCI

L'achat d'un immeuble de rapport en SCI (Société Civile Immobilière) est une stratégie d'investissement immobilier de plus en plus populaire. Cette forme de société permet de faciliter l'acquisition et la gestion d'un immeuble de rapport, mais elle présente également des avantages et des inconvénients qu'il convient de connaître. Pour en savoir plus, consultez notre article Stratégie immobilier


Avantages de l'achat d'un immeuble de rapport en SCI


La SCI permet de limiter les risques financiers


L'achat d'un immeuble de rapport en SCI permet de limiter les risques financiers. En effet, en tant que société, la SCI dispose d'une personnalité juridique distincte de celle de ses associés. Ainsi, si l'immeuble rencontre des difficultés financières, seuls les actifs de la société sont engagés. Les associés ne sont pas tenus personnellement responsables, à moins qu'ils n'aient souscrit une caution personnelle pour l'emprunt.


La SCI facilite la gestion de l'immeuble de rapport


La SCI facilite la gestion de l'immeuble de rapport en permettant une répartition des tâches entre les associés. Chacun peut ainsi se spécialiser dans un domaine particulier, tels que la recherche de locataires, la gestion des travaux, la comptabilité, etc. La SCI permet également de déléguer la gestion locative à une agence immobilière ou à un administrateur de biens.


La SCI permet de transmettre le patrimoine immobilier


La SCI permet de transmettre le patrimoine immobilier à ses héritiers sans avoir à passer par une succession compliquée. En effet, les parts sociales de la SCI sont transmises directement aux héritiers, sans que l'immeuble ne soit vendu. De plus, la transmission de parts sociales est fiscalement avantageuse, car elle bénéficie d'un régime fiscal de faveur.


La SCI facilite l'acquisition de l'immeuble de rapport


L'acquisition d'un immeuble de rapport en SCI facilite l'accès au crédit immobilier. En effet, les banques considèrent la SCI comme une personne morale, ce qui réduit les risques de non-paiement de l'emprunt. De plus, les associés de la SCI peuvent se porter caution solidaire pour l'emprunt, ce qui renforce la solidité financière de la société.


Inconvénients de l'achat d'un immeuble de rapport en SCI


La SCI nécessite des formalités administratives


La création d'une SCI nécessite des formalités administratives, telles que la rédaction des statuts de la société, la publication d'une annonce légale, l'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés, etc. Ces formalités peuvent être fastidieuses et coûteuses, notamment si elles sont effectuées par un professionnel.


La SCI implique des charges fiscales


La SCI implique des charges fiscales, notamment la taxe foncière et la taxe d'habitation, qui sont supportées par la société. De plus, les associés doivent déclarer les revenus locatifs dans leur déclaration d'impôts personnelle, même s'ils ne perçoivent pas directement les loyers. Cependant, la SCI peut être soumise à l'impôt sur les sociétés (IS) si elle opte pour ce régime d'imposition, ce qui peut être avantageux selon la situation fiscale de la société et de ses associés.


La SCI peut entraîner des conflits entre associés


La SCI peut entraîner des conflits entre les associés, notamment en ce qui concerne la répartition des tâches, la gestion de l'immeuble, la prise de décision, etc. Il est donc important de rédiger des statuts clairs et précis, qui prévoient les règles de fonctionnement de la société, ainsi que les modalités de sortie des associés.


La SCI peut restreindre la revente de l'immeuble de rapport


La revente de l'immeuble de rapport en SCI peut être plus complexe que la vente en nom propre. En effet, les associés de la SCI doivent se mettre d'accord sur les conditions de vente, tels que le prix de vente, les modalités de paiement, etc. De plus, les statuts de la SCI peuvent prévoir des clauses restrictives, telles que le droit de préemption des associés ou la clause d'inaliénabilité.


Vous l’avez compris, l'achat d'un immeuble de rapport en SCI présente des avantages et des inconvénients qu'il convient de prendre en compte avant de se lancer dans ce type d'investissement immobilier. La SCI permet de limiter les risques financiers, de faciliter la gestion de l'immeuble, de transmettre le patrimoine immobilier et de faciliter l'accès au crédit immobilier. Cependant, la création d'une SCI nécessite des formalités administratives et implique des charges fiscales, peut entraîner des conflits entre associés et restreindre la revente de l'immeuble de rapport. Il est donc important de bien réfléchir à la forme juridique la plus adaptée à son projet immobilier, en fonction de ses objectifs, de sa situation personnelle et de son patrimoine.

Complétez votre lecture



22 vues0 commentaire
bottom of page