top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Les frais à prévoir pour un immeuble de rapport avec travaux

Dernière mise à jour : 12 juin 2023


Immeuble de rapport avec travaux : quels sont les frais à prévoir ?

Lorsque l’on souhaite la meilleure rentabilité possible lors de l’achat d’un immeuble locatif, envisager un immeuble de rapport avec travaux de rénovation et d’aménagement est un indispensable. En effet, cette voie est tout indiquée pour profiter au mieux du potentiel de rentabilité d’un bien, et c’est pourquoi de nombreux investisseurs s’orientent vers ce genre de bien.


Cependant, opter pour une telle acquisition nécessite de connaître parfaitement les travaux à mener, et le budget qui devra être alloué à ces mêmes travaux une fois l’achat réalisé. Afin de vous permettre de calculer au plus près le budget rénovation/aménagement d’espaces à prévoir, voici quelques informations sur les tarifs appliqués lorsqu’il est question de plomberie, électricité, gaz et plâtrerie.


Pour en savoir plus consultez notre article Vente d’immeuble à rénover


Les travaux à prévoir suite à l’achat d’un immeuble à rénover


En fonction de l’état de l’immeuble de rapport au moment de l’achat et du niveau de standing que vous souhaitez atteindre, les prix appliqués pour rénover votre nouvelle acquisition peuvent être significativement différents. Cependant, le respect des normes de sécurité devra toujours être suivi, c’est pourquoi il peut être intéressant de connaître les tarifs appliqués pour les différents travaux de rénovation et d’entretien d’un immeuble. Notons également qu’il pourra être judicieux de demander à un entrepreneur de vous accompagner lors d’une visite de l’immeuble pour effectuer un devis des travaux à prévoir.


Les travaux liés aux énergies


Les premiers concernent l’énergie, à savoir l’électricité et le gaz. Bien que certains travaux puissent être réalisés par soi-même, il est conseillé de faire appel à un professionnel du milieu pour éviter tout accident et s'assurer de la qualité du travail effectué. L’intervention d’un professionnel comprend différents éléments qui apparaîtront sur la facture :

  • les frais de déplacement ;

  • les frais d’intervention (pose ou dépose d’éléments liés à l’intervention) ;

  • le prix des matériaux utilisés ;

  • action à mener.

En fonction de ses différents éléments, chaque électricien et chauffagiste proposent des tarifs qui lui sont propres, c’est pourquoi il peut être conseillé d’effectuer au préalable une recherche en fonction de la renommée, de la proximité avec l’immeuble, et de ses tarifs additionnels.


Notons que chaque intervention a un coût qu’il est impératif de connaître, en particulier si vous prévoyez de changer le nombre d’appartements inclus dans votre immeuble afin de vous adapter à la demande locative pour augmenter la rentabilité de votre investissement. Les prix appliqués sont les suivants (moyenne nationale) :

  • Électricité :

    • tableau électrique : entre 500 € et 900€ en fonction de la taille de l’appartement et du nombre de pièces ;

    • compteur électrique : 500 € ;

    • prises de courant : de 70 à 110€ en fonction du type de prise (16A, 32A, RJ45 ou prise téléviseur) ;

    • alimentation chauffe-eau : 100 € ;

    • sèche-serviettes : 200 € ;

    • VMC : entre 200 € et 300 € en fonction de la surface et du nombre de pièces ;

    • point lumineux : 100 € ;

    • liaison équipotentielle (1 par salle de bain obligatoire) : 90 € ;

    • plancher chauffant électrique : 80 €/m².

  • Gaz :

    • Compteur gaz : 1000 €

    • Radiateur gaz : 150 €

    • Chaudière à gaz : 2000 €


Les travaux liés à l’eau


Après les énergies, viennent les travaux liés à l’eau. Cette part des travaux de rénovation est très importante, car le matériel lié à l’eau doit être vérifié régulièrement et remplacé dès que nécessaire pour éviter toute dégradation importante (infiltration, fuites, moisissures…).

Sur le même principe que les électriciens et chauffagistes, les plombiers pratiquent des tarifs liés à la pose et à la dépose d’éléments, des tarifs de déplacement et d’intervention, ainsi que des tarifs liés aux différentes missions qui leur sont confiées. Les prix appliqués pour ces missions sont les suivants (moyenne nationale) :

  • w.c. : de 300 à 400 € en fonction de w.c. classiques ou suspendus ;

  • douche : de 1500 € pour une classique à 2 500 € pour une douche à l’italienne ;

  • baignoire : 1 300 € ;

  • chauffe-eau : 500 € à 700 € en fonction de la contenance ;

  • meuble vasque/mitigeur : 250 € ;

  • évier avec mitigeur cuisine : 200 € ;

  • compteur eau : 250 € ;

  • arrivée d’eau : 500 € ;

  • évacuation d’eau : 500 € ;

  • Alimentation/évacuation w.c., cuisine, meuble vasque, douche, baignoire, chauffe-eau : 200 € pour chaque produit.


Les travaux de plâtrerie


Troisième et dernière nature de travaux : les plâtreries. Ses travaux seront certainement les plus coûteux, mais également ceux qui permettront de booster significativement la valeur de votre nouvelle acquisition. En effet, un plâtrier intervient aussi bien sur l’isolation que l’aménagement des espaces. Ainsi, les tarifs appliqués sont les suivants (moyenne nationale) :

  • Cloison sans isolation : 30 € par m²

  • Cloison avec isolation : 35 € par m²

  • Cloison SAD ou Séparation d’Appartements à ossature Double : 70 € par m²

  • Faux plafond sans isolation : 35 € par m²

  • Faux plafond avec isolation : 40 € par m²

  • Doublage mûr existant avec isolation : 30 € par m²

  • Isolation des combles : 35 € par m²


Complétez votre lecture



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page