top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Vente immeuble Paris : 3 astuces incontournables

Dernière mise à jour : 12 juin 2023

Parce qu’elle compte parmi les villes les plus attractives du monde, Paris se démarque par de nombreuses raisons, et l’immobilier en fait bien évidemment partie. La demande dépasse très largement l’offre, ce qui influe sur le prix du mètre carré, qui atteint aujourd’hui des records. Si les petites surfaces sont particulièrement prisées des investisseurs, les immeubles de rapport occupent eux aussi un produit de choix pour les connaisseurs.


Mais une question se pose lorsque l’on souhaite profiter de la tendance actuelle pour vendre son patrimoine immobilier : comment obtenir le meilleur prix lors d’une vente immeuble Paris ? Voici 3 astuces pour vous assurer une vente rapide et la plus intéressante possible.


Pour en savoir plus consultez notre article Vente immeuble, nos conseils



Travailler l’image de son immeuble à vendre

Première étape dans votre processus de vente d’un immeuble à Paris : le travail de l’image. En effet, votre bien doit être tiré à quatre épingle afin de donner envie à toute personne qui verra passer vos futures annonces de s’intéresser à votre offre. Parce que la première impression est souvent la plus importante, n’hésitez pas à mettre les petits plats dans les grands en faisant appel à un photographe professionnel pour effectuer quelques prises de vues avantageuses. Il est particulièrement important de ne pas se contenter de quelques photos floues ou mal cadrées prises avec votre téléphone (à moins bien sûr que vous ayez quelques talents artistiques pour la captation d’images !).


En faisant appel à un professionnel, ce dernier pourra mettre en valeur ce qui rend votre bien à vendre plus attractif qu’un autre. Assurez-vous cependant que la personne à qui vous faîtes appel ne soit pas trop porté sur la retouche d’image. En effet, il faut impérativement que les clichés rendent honneur à votre bien, mais il est primordial que lorsque de potentiels acheteurs se rendent sur place ils puissent reconnaître l’immeuble. Personne ne souhaite avoir affaire à une photo non contractuelle !



Déterminer le prix adapté à votre bien

Maintenant que vous avez sous la main des clichés qui mettent en valeur votre immeuble à vendre, il est temps de déterminer le prix de votre bien. Si la tendance actuelle est à la hausse et que le prix du mètre carré atteint des sommets, il sera essentiel de ne pas surévaluer votre bien. Et inversement, sous-évaluer la valeur de votre immeuble est à éviter à tout prix.


Pour cela, commencez par éplucher les annonces d’immeuble à vendre dans votre zone géographique pour trouver des articles qui sont similaires au vôtre (arrondissement, ancienneté, surface, nombre de lots, état général…). Une fois la gamme de prix en tête, faire appel à un spécialiste de l’immobilier pour déterminer le prix de votre bien à vendre sera essentiel. Ce dernier pourra en effet s’intéresser à des critères incontournables, comme les travaux à prévoir, le montant des loyers, la rentabilité…



Envisager toutes les possibilités

Si votre objectif est de vendre votre immeuble de rapport, il pourra être judicieux d’envisager plusieurs scénarios pour réussir votre vente. En effet, il est primordial de garder en tête que les acheteurs d’immeubles sont bien moins nombreux que ceux qui cherchent à acquérir un appartement ou un studio. Pour cela, il pourra être conseillé d’envisager de vendre votre immeuble à la découpe. Bien sûr, opter pour cette solution demandera plus d’efforts de votre part, mais deux avantages pourront être dégagés :

  • d’abord accélérer votre processus de vente. En effet, le délai moyen d’une vente d’immeuble est de 95 jours, mais pourra s’étaler dans certains cas sur des années ! Cela vous permettra ainsi d’obtenir progressivement le montant que vous visez pour votre transaction.

  • ensuite, le prix global lors d’une vente par lot est généralement plus élevé que celui d’une vente groupée. La raison s’explique par le fait que plus un appartement correspond aux critères de recherche actuels, plus il sera cher. Par exemple, le prix au mètre carré d’un T2 est plus élevé que celui d’un T4 ou T5, ou encore le prix peut varier en fonction de l’étage où se situe l’appartement.

Complétez votre lecture



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentáře


bottom of page