top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Immeuble de rapport : definition

Dernière mise à jour : 12 juin 2023


Immeuble de rapport def. et historique

Trop peu connu des investisseurs particuliers, le marché des immeubles de rapport est pourtant plein de promesses et d’avantages. Moins complexe qu’il n’y paraît, l’investissement dans un immeuble locatif permet un gain de temps considérable en matière de démarches administratives, favorise l’accès à une rentabilité élevée et simplifie la gestion de son patrimoine locatif.


Afin de vous accompagner dans votre processus de recherche, voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet : immeuble de rapport def, historique, avantages, etc.


Pour en savoir plus consultez notre article Immeuble de rapport


Définition d’un immeuble de rapport


Un immeuble de rapport, également appelé immeuble locatif, est un bien immobilier composé d’un minimum de deux lots, dont au moins un est destiné à l’habitation. Pouvant être composé de murs de boutique, de commerce, de logement, l’immeuble locatif tient sa particularité du fait qu’une seule et même personne est propriétaire de l’intégralité de l’édifice, des fondations à la toiture, en passant par la façade et l’intégralité des lots qui le composent.


En tant que propriétaire bailleur d’un immeuble de rapport, il sera possible de dégager d'importants revenus réguliers grâce à la perception de loyers mensuels mis en place pour chacun des lots inclus dans le bien.


Le terme “immeuble de rapport” remonte au XVIIIe siècle, suite à la volonté de quelques investisseurs visionnaires décidés à constituer une rente régulière via des investissements dans des édifices standardisés voués à la location, comme c’est notamment le cas à Paris avec les immeubles Haussmanniens.


De nos jours, l’immeuble de rapport voit sa terminologie être appliquée à tout édifice composé de plusieurs lots, dont un seul propriétaire gère les locations ainsi que l’entretien des parties communes.


Immeuble de rapport : un investissement aux nombreux avantages


S’il est vrai qu’investir dans un immeuble locatif demande plus de moyens qu’une acquisition plus classique et que la patience est de mise pour rentabiliser son achat, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un investissement aux avantages de taille.


Le premier se situe au niveau financier d’une telle transaction, car il s’agit d’investir dans un bien immobilier où le m² est vendu bien en dessous du prix du marché. En effet, grâce à l’acquisition d’une grande surface habitable, il sera possible de profiter de tarifs particulièrement intéressants, notamment lorsque l’on compare cela à des biens individuels dont les surfaces cumulées équivaudrait à celle d’un immeuble locatif.


Par exemple, prenons un immeuble de rapport composé de 2 appartements T4, 3 appartements T2 et 4 studios, et son équivalent en biens individuels. Le prix de l’immeuble de rapport verra les parties communes être incluses dans le prix global, ce qui permet de réduire significativement la valeur reportée au m².


Plus encore, s’agissant d’une seule transaction, les frais parallèles (frais de notaire notamment), ne seront à payer qu’une seule fois, et l’ensemble des démarches sera effectué en une seule opération. Ainsi, en plus de faire des économies, le temps et la complexité de la partie administrative sont drastiquement réduits.


Enfin, autre avantage, et non des moindres, l’ensemble des points mentionnés précédemment conduisent l’investissement dans un immeuble de rapport à prendre les formes d’une transaction particulièrement rentable, en particulier lorsque le bien acheté est le fruit d’une réflexion complète sur la situation du marché, en prenant en considération la demande locative et en opérant les choix qui s’imposent pour adapter son bien à cette dernière.


Faible vacance locative, prix de gros à l’achat et mise en location individuelle des lots inclus dans le bien conduisent ainsi vers une rentabilité locative pouvant atteindre entre 10 et 15% de la valeur du bien, contre 2 à 7% pour un appartement seul.


Dernières précisions concernant les immeubles de rapport


Si le marché de l’immeuble de rapport est peu connu, c’est notamment en raison du peu d’informations que l’on pourra trouver sur le sujet. Pourtant, il s’agit d’un secteur particulièrement rentable, dont il est important de maîtriser les tenants et aboutissants avant de se lancer.


Les meilleures opportunités sont souvent là où on ne les attend pas, comme par exemple un immeuble ancien, dont les lots qui le composent ne sont pas adaptés à la demande.


En effet, après quelques travaux de rénovation, une division des lots pour s’adapter au public, et une mise en location meublée avec services inclus (wifi, buanderie privée, isolation thermique dernière génération…), il sera possible de profiter d’un bien qui génère suffisamment de revenus pour être auto-financé tout en dégageant des bénéfices, et ce, dès les premiers mois de gestion.


Complétez votre lecture




18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page