top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

“J’ai un petit immeuble à vendre Île de France : Que dois-je savoir ?”

Dernière mise à jour : 12 juin 2023


Petit immeuble à vendre Île de France : les astuces à connaître

Si de nombreux articles sont accessibles ça et là afin d’aider les investisseurs à trouver le bien idéal pour étoffer leur patrimoine immobilier, les vendeurs, eux, sont souvent relayés au second plan.


Pourtant, force est de constater que les acquéreurs ne sont rien sans les vendeurs, c’est pourquoi nous avons rassemblé ici toutes astuces et connaissances à avoir pour réussir à vendre son bien immobilier, du petit immeuble à vendre Île de France jusqu’à l’immeuble de rapport en plein cœur de la capitale.


Pour en savoir plus consultez notre article Comment vendre un immeuble ?


Petit immeuble à vendre Île de France : Point sur la situation


Afin de trouver preneur pour un petit immeuble à vendre Île de France, la première chose à faire consiste à s’informer sur le marché des immeubles de rapport, aussi bien du côté des acheteurs que de ceux pouvant vous aider à vendre votre bien. En effet, cette partie du secteur immobilier est très particulière, et ses codes en sont directement impactés.


Contrairement à la vente d’un bien immobilier tel qu’un appartement ou une maison, ici, il n’est pas question de vendre un bien voué à devenir la future résidence principale (ni même secondaire) de votre futur interlocuteur.


En outre, son objectif sera de mettre le bien en location s’il n’est pas déjà occupé par des locataires, et ce dans l’espoir de dégager des bénéfices par la perception de loyers. En résumé, afin de réussir à trouver preneur facilement, il s’agira de mettre en avant toutes les raisons qui font de votre bien à vendre un atout en matière d’investissement.


Pour cela, n’hésitez pas à prévoir des données tangibles qui permettront de soutenir vos propos. Soulignez le fait que les lots qui composent votre bien restent peu (voire pas du tout) vides de manière prolongée entre deux locataires. Vantez les mérites des occupants actuels en insistant sur leur rigueur à verser les loyers.


Attestez de la rentabilité d’un tel investissement en précisant que peu de travaux sont à prévoir, car votre bien est en parfait état… Bref, trouvez les arguments qui s’adaptent à votre situation afin de motiver un acquéreur potentiel à passer le pas.


Quels sont les leviers de valorisation d’un petit immeuble à vendre Île de France ?


Après avoir pris le temps de vous informer sur la situation du marché locatif dans la zone géographique de votre bien à vendre, il convient de déterminer le prix le plus juste que vous pourrez attendre de cette transaction.


Avant toute chose, gardez en tête que vous n’allez pas vous adresser à des potentiels occupants, mais à des personnes qui investissent pour générer des bénéfices. La discussion sera donc beaucoup moins souple que dans d’autres types de transactions, et il faudra être capable de faire preuve de discernement pour accepter de baisser le prix afin de réussir à vendre.


Attention cependant, accepter un compromis ne veut pas dire que vous devez vendre à perte. Il s’agira en effet d’être en parfaite connaissance de la valeur de son bien pour refuser une proposition d’achat si cette dernière est trop faible par rapport à vos attentes.


Afin de vous permettre d’avoir des arguments pour justifier votre prix de vente, voici les leviers qui permettront de valoriser un bien immobilier tel qu’un immeuble locatif :

  • tout argument pouvant être utilisé par le futur bailleur pour séduire de potentiels locataires (proximité avec les transports en commun, avec les points d’intérêts particuliers, loyers plafonnés…) ;

  • vente du bien meublé ce qui permet de réduire les frais d’achat en proposant un prix de gros pour les meubles déjà présents ;

  • qualités et particularités architecturales ;

  • présence d’accessoires architecturaux (ascenseur, terrasses, balcons, parking…)

S’il est intéressant de connaître ce qui pourra augmenter le prix d’un bien immobilier mis en vente, être en mesure de reconnaître ce qui fait défaut est également essentiel, afin d’anticiper les revendications de votre interlocuteur. Cela vous permettra de conserver la main au moment des négociations, et vous offrant la possibilité de “faire un geste”. Les éléments pouvant justifier une baisse de prix de la valeur d’un immeuble de rapport sont :

  • la présence de commerces à mauvaise réputation ;

  • les appartements ne sont pas meublés, ce qui sous-entend des frais pour équiper ces derniers, ou bien une fiscalité moindre en comparaison à un meublé) ;

  • Présence de commerce inclus dans l’immeuble de rapport, ce qui fait baisser la valeur de l’ensemble et complexifie la gestion du bien ;

  • la présence de locataires installés depuis de nombreuses années ce qui empêche de rehausser le loyer ou de faire des travaux d’aménagement de l’espace occupé ;

S’il est possible de se baser sur les prix pratiqués au moment de votre désir de vendre votre immeuble locatif, il reste fortement avisé de se tourner vers un spécialiste qui pourra vous aider dans vos démarches et faciliter le contact avec de potentiels acquéreurs.


Complétez votre lecture



13 vues0 commentaire
bottom of page