top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Les erreurs à éviter pour acheter un immeuble de rapport Île-de-France

Dernière mise à jour : 12 juin 2023

Lorsque l’on s’intéresse à l’investissement immobilier en Île-de-France, la place au hasard et à la chance doit être réduite à son stricte minimum. Pour cela, certaines clés et astuces permettent de donner aux investisseurs la sécurité d’esprit nécessaire pour ce genre de transaction, tout particulièrement lorsque l’on souhaite investir dans un immeuble dans son entièreté. Afin de vous accompagner au mieux, voici quelques-unes des erreurs à éviter à tout prix dans votre projet d’achat d’un immeuble de rapport Île-de-France.


Pour en savoir plus consultez notre article Achat immeuble conseil


Pas de place à l’émotionnel

Du fait de la nature du bien que vous vous apprêtez à acheter et de sa valeur, l’émotionnel n’a pas sa place dans votre choix. En effet, il convient de mettre en place en objectif à atteindre avant même de commencer à éplucher les annonces, et d’orienter votre recherche et votre sélection en accord avec le but fixé.


Généralement, c’est la rentabilité de l’investissement qui motive les investisseurs dans l’achat d’un immeuble de rapport, et ceci est d’autant plus vrai lorsque l’on s’intéresse au marché de l’Île-de-France. Ainsi, prenez en considération tous les critères qui assureront une rentabilité maximale, comme la tendance locative, les recherches les plus fréquentes, les loyers recherchés, la qualité de la construction et son emplacement géographique, les infrastructures et établissements à proximité, la présence de places de parking dans l’immeuble ou dans les environs…


Bref, en résumé, tout ce qui assurera une vacance locative minimale, tout en vous garantissant un retour sur investissement le plus rapide et intéressant possible.



Les frais et l’aspect juridique de ce type d’investissement

Comme pour tout investissement, les immeubles de rapport demandent de prévoir un certain nombre de frais additionnels, comme les frais de notaire, les frais liés aux travaux d’aménagement ou de rénovation, etc.


Si séparés, ces frais peuvent être peu élevés, une fois cumulés, ils représentent une part relativement importante. Plus encore, ces frais joueront dans le calcul de la rentabilité de votre investissement. Par exemple, les frais de notaire pour ce genre d’achat sont généralement compris entre 7 et 9% de la valeur d’achat du bien.


Du côté du juridique, il sera toujours utile avant de vous lancer et dans votre gestion future de connaître autant que possible la question, en particulier en ce qui concerne les normes de sécurité, les règles appliquées dans les espaces communs, la gestion des locataires, le respect des contrats de location… Bref, plus vous en saurez, mieux ce sera.


Prenez également le temps de vous intéresser aux informations accessibles en quelques clics, comme la fiscalité des revenus locatifs, le dispositif PINEL, les aides d'aménagement urbain, etc.



Prudence est mère de sûreté

Ce qui donne tout son intérêt à l’investissement dans un immeuble de rapport, c’est le potentiel de rentabilité de ce type de bien. En effet, si le choix de votre acquisition est bien effectué, vous pourrez atteindre un retour sur investissement situé entre 7 et 12% de la valeur d’achat, ce qui n’est pas négligeable.


Toutefois, il est primordial de garder en tête que tous les immeubles de rapport ne sont pas des fruits juteux et sucrés qui ne demandent qu’à être cueillis. En effet, il convient de prendre le temps de choisir le bien à acheter qui rassemble le plus critères qui assurent la réussite de votre projet. Pour cela, commencez par vous renseigner auprès des mairies voisines des projets d’aménagement urbain, ou de mouvements à prévoir auprès des commerces. Un quartier qui est peu à peu déserté offrira par exemple des prix attractifs, mais cela pourra avoir des conséquences terribles dans votre gestion future et la rentabilité de votre acquisition. Ainsi, méfiez-vous des offres qui semblent trop belles pour être vraies, car dans la majorité des cas, elles le sont ! La vigilance est donc de mise.


Un autre aspect particulièrement important à prendre en considération : les diagnostics énergétiques. La question énergétique est aujourd’hui particulièrement importante dans l’esprit des Français, et il faudra impérativement prendre cela en compte au moment de votre achat. Faible déperdition de chaleur, matériaux isolant et respectueux de l’environnement, bref, tout ce qui deviendra des arguments à mettre en avant pour séduire vos futurs occupants.

Complétez votre lecture




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page