top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Les précautions à prendre avant d’acheter un immeuble à Paris

Dernière mise à jour : 12 juin 2023


Quelles précautions prendre avant d’acheter immeuble Paris ?

Investir dans un immeuble locatif est une décision qui ne se prend pas à la légère. En effet, il s’agit d’un investissement important qui demande d’avoir pris toutes les précautions qui s’imposent pour favoriser la rentabilité la plus élevée possible de son investissement.


Ainsi, afin de vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre votre objectif, voici les éléments à vérifier avant d’acheter un immeuble à Paris.


Pour en savoir plus consultez notre article Comment acheter un immeuble ?


1. Obligations administratives à connaître


Si toutes les situations ne se prêtent pas à ce cas précis, pour ceux qui sont concernés, il est important de savoir qu’effectuer des travaux d’aménagement des espaces dans un bien immobilier est strictement encadré. Ainsi, si vous prévoyez d’augmenter le nombre de logements dans un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un hôtel particulier, il pourra être nécessaire de demander au préalable une autorisation d’urbanisme. Prenez donc le temps de vous tourner vers la mairie afin de connaître les règles en vigueur dans votre zone géographique avant tout début de travaux.


2. Vérifier le montant des taxes


Au moment d’acheter immeuble Paris, le prix renseigné est généralement hors taxes. Pensez donc à demander le montant TTC de votre future acquisition afin d’inclure les taxes dans le calcul du budget à prévoir.


Aussi, lorsque des modifications sont effectuées sur un bien immobilier, ces dernières doivent impérativement être déclarées au fisc. Il pourra ainsi être judicieux de vous assurer que le vendeur du bien a pris la peine de mettre son dossier à jour auprès des services concernés, sans quoi vos impôts locaux pourraient s’avérer assez salés.


3. Se renseigner sur les charges à venir


Prenant plus les formes d’une astuce que d'une précaution, demandez au vendeur l’historique complet des travaux effectués dans le bien mis en vente depuis sa construction. Avec un tel document en poche, vous pourrez avoir des indications sur les éventuels travaux à prévoir, ce qui vous donnera une meilleure visibilité sur le budget d’entretien qu’il sera nécessaire de débloquer dans les années à venir.


4. Prendre en considération le cadre du bien


Outre le bien en lui-même, il est nécessaire de vous renseigner sur l’environnement direct de ce dernier. La présence de services essentiels, de commerces et autres transports en commun sont autant d’éléments indispensables pour vous assurer de miser sur le bon investissement immobilier.


5. Prendre le temps de rencontrer les habitants du quartier


Il pourra être important avant de trop vous investir dans l’acquisition d’un bien immobilier de faire une étude de voisinage quant à la qualité de vie dans le quartier où se situe le bien mis en vente.


En effet, le vendeur aura tôt fait d’omettre certains points essentiels, et ce malgré sa volonté de transparence. Ainsi, essayez de demander aux voisins du bien potentiel toutes les informations qui pourraient s’avérer utiles sur le quartier et son ambiance.


6. Les diagnostics, vos meilleurs alliés


Assurez-vous avant toute chose que le vendeur de l’immeuble a bien réalisé l’ensemble des diagnostics obligatoires en fonction de la nature de son bien. Performance énergétique, état des risques naturels et technologiques, installation électrique… La liste de diagnostics obligatoire à réaliser doit impérativement vous être présentée et ajoutée en annexe du contrat de vente du bien immobilier.


7. Les projets d’urbanisme à prévoir


N’hésitez pas avant de prendre une décision définitive en matière d’investissement immobilier à faire un tour en mairie pour vous renseigner sur les éventuels projets d’urbanismes qui pourront avoir un impact sur votre potentielle future acquisition. En effet, cette information permettra de déterminer si votre bien sera amené à prendre ou à perdre de la valeur dans les années à venir.


Par exemple, la mise en place d’une station de métro sera positive et pourra devenir un véritable argument dans vos futures négociations avec vos locataires, quand des immeubles voués à être détruits pourraient, eux, faire baisser la valeur de votre bien.


8. Apprendre à déceler les vices cachés


Il pourra être indispensable de demander à un spécialiste immobilier de vous accompagner lors des premières visites lorsque vous souhaitez acheter un immeuble à Paris. En effet, ces derniers sont devenus de véritables experts pour déceler des vices cachés et ainsi vous éviter de vous lancer dans une perte significative de temps et d’argent.


Aucun détail ne doit être laissé au hasard, de traces d’humidité sur un mur, à des craquellements dans la cage d’escalier en passant par l’installation électrique ou l’isolation des combles… Si ces éléments ne doivent pas vous empêcher de passer à côté d’une affaire en or, ils seront pour autant déterminants pour baisser le prix au moment d’acheter.


Complétez votre lecture




17 vues0 commentaire
bottom of page