top of page
  • Photo du rédacteurImmeuble.fr

Acheter immeuble : les critères de la perle rare

Dernière mise à jour : 12 juin 2023

L’investissement immobilier peut prendre de nombreuses formes. Lorsque l’on est à la recherche d’un bien à acheter qui présente les meilleures capacités en termes de rentabilité, acheter immeuble de rapport s’impose comme un évidence. En effet, de par la nature de ce type d’acquisition, l’achat d’un immeuble de rapport permet de réduire grandement le prix d’achat individuel des lots qui composent l’achat. Ainsi, plutôt qu’acheter plusieurs appartements séparément, l’achat d’un immeuble offre l’avantage de grouper les frais additionnels, tels que les frais de notaire, ou encore les charges de propriété.


Toutefois, tous les immeubles de rapport ne sont pas intéressants, et certains pourraient même devenir problématiques avec le temps. Perte de valeur, vétusté trop importante, quartier difficile, loyers trop élevés pour la zone géographique… Bref, un certain nombre de critères sont à éviter à tout prix. Afin de vous aider à repérer les drapeaux rouges, et pour vous permettre de déceler la perle rare, voici les critères à rechercher pour trouver l’investissement immobilier idéal.


Pour en savoir plus consultez notre article Recherche immeuble de rapport


Premier critère : le rapport qualité-prix

Il s’agit du critère le plus important lorsque l’on souhaite investir dans un bien immobilier, et plus particulièrement si le bien recherché est un immeuble de rapport. En effet, le prix d’achat d’un immeuble étant relativement élevé, il faudra s’assurer que votre investissement ne se transforme pas rapidement en gouffre financier. Pour cela, prenez le temps de comparer l’ensemble des offres qui correspondent à votre budget, en prenant en considération principale la typologie des appartements qui le composent.


En fonction de la ville où vous souhaitez investir, s’assurer que l’immeuble dispose de lots correspondants à la demande est essentiel. Cela vous évitera de nombreux travaux d’aménagement dans la suite de votre gestion.


Notons enfin qu’il pourra arriver de tomber sur une annonce particulièrement intéressante, en raison d’un état global douteux. Comptez alors dans votre budget la rénovation nécessaire pour rendre le lieux attirant pour de futurs locataires.



Second critère : la localisation

L’emplacement de l’immeuble est le second critère à prendre en considération dans votre recherche. En effet, il sera primordial de vous assurer que tout ce qui se trouve à proximité constituera un argument d’intérêt pour de futurs locataires. Présence d’établissements scolaires, proximité avec les transports en commun, qualité et quantité des commerces de proximité, accès à des espaces verts… A vous de réfléchir à ce qui doit (et ne doit pas) être accessible de l’immeuble en fonction du type de locataire que vous souhaitez attirer pour occuper votre bien.



Troisième critère : l’état global du bien

Ce troisième critère est lui aussi particulièrement important, et assez évident. En effet, l’état du bien au moment de l’achat doit être déterminant dans votre prise de décision. Jetez un oeil sur l’installation électrique, le respect des normes de sécurité, la qualité de la toiture, l’état de la façade, l’accès aux étages supérieurs, l’ancienneté de l’ascenseur s’il y en a un… bref, tout ce qui pourra constituer une source de dépense importante dans un futur proche ou lointain.


Notons que ce critère ne doit pas constituer un motif de rejet catégorique de votre part, mais plutôt un levier à activer pour faire baisser le prix d’achat. Cela pourra notamment vous permettre de faire une affaire en or si vous avez la fibre du bricolage, ou si vous disposez dans votre carnet d’adresse d’artisans ou professionnels du bâtiment.


Complétez votre lecture



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page